RDV A LA BIBLIOTHEQUE (Exposé oral)

Je vais vous présenter l’exposition intitulée « Seventies Le choc de la photographie américaine » des années 70.

Cette exposition était à la bibliothèque nationale rue de richelieu du 29 octobre 2008 au 25 janvier 2009.

Elle présentait au public plus de trois cent photographies en noir et blanc prises dans les années 70 et qui sont l’oeuvre d’une trentaine de photographes américains. L’exposition présentait des portraits, la vie quotidienne d’Américains, le rêve américain, des images de rues, des paysages etc.... ; il y avait également quelques sous-titres, mais ils n’étaient jamais disposés sous les photographies.

J’ai éprouvé une grande gêne en raison de la disposition de ces sous-titres ; et j’ai trouvé que la salle d’exposition était trop petite pour présenter dans de bonnes conditions les photos car sa surface était à peine deux fois plus grande que cette bibliothèque.

Par ailleurs, les photos n’étaient pas assez grandes à mon avis, et les photos étaient vraiment trop les unes à côté des autres sans espace quand on passait d’un photographe à un autre. Par exemple, la série de Diane Arbus était directement suivie de la série de Lee Friedlander ; mais les titres et explications n’étaient pas s éparées et au contraire elles étaient mises dans un même espace d’explications. Or les deux séries ont deux styles différents ; et les relier ainsi cela bloque la perspective de spectateur.

 

Certains photographes m’ont donné beaucoup d’impression. Ce sont Arthur Tress, Ralph Eugène Meatyard, et Bill Owens.

Concernant M. Arthur, son style est difficile à situer et multiple, vous serez très impressionnées en observant chaque prise de ce photographe. Par exemple, ce garçon porte un T-shirt, on voit son partrait ainsi que sa face imprimée sur son habit ; il y a donc deux faces, une face réelle et l’autre fausse. L’auteur pose ici des questions : qu’est-ce que cette photographie nous fait connaître sur l’identité de ce garçon ? Est ce que c’est le portrait sur l’habit du petit garçon qui exprime l’identité de celui-ci et sa condition sociale ?

Et sur une autre photo intitulée : M. Stephen, le personnage porte un costume de mariage dont la moitié est celui d’une robe de mariée et l’autre le costume du marié ; cette photographie indique une identité sexuelle ambigue, renforcée par la mise en scène puisque M Stephen se trouve au milieu de ruines. Ces ruines symbolisent les bouleversements sociaux et moraux qui sont apparus dans les années 70.

 

Concernant M. Ralph Eugène , celui-ci a imprégné ses photos intitulées “Romance’’ de littérature et de phisolophie. Il n’y a aucun point commun entre ses photos, par contre, l’atmosphère qu’il a crée est très suréaliste. Il aimait jouer avec les éléments dans ses photos pour montrer un phénomène d’ambiguïté visuelle. Par exemple, ce garçon sur cette photo.

 

M. Bill Owens, au contarire des photographes précédants, a choisi des thèmes différents et plus politiques. En effet, il a lui même ajouté quelques phrases à côté de ses photos pour souligner la puissance de l’image. L’écriture fonctionne ici comme un journal de la classe moyenne blanche américaine. Il en profite pour noter de façon simple et exprimer son point de vue de la vie américaine.

Par exemple, nous voyons sur cette photo ; un petit enfant tenant un fusil. Bill a ainsi écrit : « Richard est en train de jouer avec son fusil, et je ne trouve pas ça ait un effet négatif sur sa personnalité.... »

actrice 發表在 痞客邦 PIXNET 留言(0) 人氣()