Taïpei, le 9 mai 2006
Ma chère Pei-Fang,
Comment vas-tu ces jours-ci?
Tu me manques beaucoup.
Hier soir, je t’ai téléphoné plusieurs fois, mais il n’y avait personne.
Maintenant, je suis en train de bien travailler le français.
Quand je t’écris cette lettre, je trouve très gênant de souvent confondre le français avec l’anglais.
Et puis, je ne peux presque plus lire et parler l’anglais.

Est-ce que je dois changer cette situation ?
je n’en suis pas vraiment sûre.
Bien que je ne sache pas comment faire, je veux encore étudier ces deux langues.
Quand je serai étudiante en deuxième année, je voyagerai en France ou aux Etats-Unis pour m’inscrire à un atelier de théâtre.
De toute façon, il faut que je travaille sans relâche.

Peux-tu me parler de ton nouvel emploi ?
Ça fait longtemps que tu ne m’as pas envoyé de tes nouvelles.
Écris-moi tous de suite, s’il te plaît !

Je te laisse.
Bien à toi


Véronique

actrice 發表在 痞客邦 PIXNET 留言(0) 人氣()